Quand les mairies choisissent l'eau de pluie pour laver les bus...

Aller en bas

Quand les mairies choisissent l'eau de pluie pour laver les bus...

Message  Mickael le Ven 17 Sep - 16:05

Gouttes de pluie prometteuses d’économie...

Lorient (en Bretagne) est une ville pilote en économie d’eau. Les bus de la ville y sont lavés à l’eau de pluie, récupérée dans des citernes. En 30 ans, la consommation en eau a été divisée par 3. À 700 kilomètres de là se trouve l’usine Renault de Maubeuge (Nord-Pas-de-Calais). Chaque véhicule fabriqué nécessite 2,5 m3 d’eau. Depuis 10 ans maintenant, l’usine s’est dotée d’un système de recyclage des eaux pluviales. Et grâce aux précipitations abondantes et à la grande superficie de l’usine, la consommation d’eau a pu être réduite de 45 %.
Récupérer l’eau de pluie, oui, mais pour en faire quoi ? Simplement filtrée, l’eau de pluie n’est pas potable : elle contient bactéries, virus et polluants issus de l’atmosphère. L’eau peut servir à divers usages extérieurs : nettoyage des véhicules, arrosage des jardins et potagers ou remplissage des piscines. Il y a aussi les utilisations intérieures : alimentation de la chasse d’eau des WC, lavage des surfaces ou approvisionnement en eau du lave-linge.
Cette technique apporte des avantages : l’eau de pluie, douce et non calcaire, fait économiser lessives et détergents (- 40 à 60 %) et prolonge la durée de vie des appareils électroménagers. Sans parler des économies en eau potable du réseau. Ainsi sur 137 litres d’eau consommés en moyenne en France par jour et par habitant, plus de 60 litres pourraient être remplacés par de l’eau de pluie. À chaque utilisation, une chasse d’eau classique évacue 10 litres d’eau. 35 millions de litres d’eau seraient employés chaque année pour laver nos voitures.
En récupérant l’eau de pluie, on puise moins dans les nappes phréatiques et les ressources en eau sont préservées.
La France par rapport à ses voisins en matière de récupération d’eau :
Nos voisins sont largement en avance. Tandis qu’en France il est interdit d’alimenter le lave-vaisselle avec l’eau pluviale, et qu’on hésite à l’utiliser pour le lave-linge, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas ou en Scandinavie, cet usage est courant. Par ailleurs en Belgique et dans certaines régions allemandes, toute nouvelle construction doit comporter un système de récupération d’eau de pluie.
Source : l’Age de faire n° 45 Sept. 2010 – Image : www.lorient.fr



avatar
Mickael
Admin

Messages : 242
Date d'inscription : 17/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ma-taniere.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum